Toutes les histoires Qui suis-je?


Je suis extrêmement inquiet pour la jeunesse de ce pays. Oh, je sais bien que ça fait vieux con, d’écrire ça ! Déjà, écrire plus de 140 caractères, ça fait vieux con. Non mais sérieusement, cette culture de la célébrité, ce néant célébré par Nikos Ananas, Benjamin Cassetoidici et Cyril Ragnagna, et tous ces jeunes qui rêvent de participer aux Fanges de la télé-réalité sur NRJ12… Ça ne vous préoccupe pas, vous ?

Devenir célèbre n’est pas un objectif ultime dans la vie. Si j’avais une fille, et qu’elle voulait se refaire les seins, le nez et les fesses pour devenir la nouvelle Nabilla, je prendrais les mesures suivantes :

  1. La priver d’argent de poche
  2. Lui payer un cours de statistiques, pour qu’elle comprenne que ça a 99,99% de chances de rater, et de la mener tout droit à une vie d’escort ou, au mieux, d’actrice porno de seconde zone.

Regardez-moi ce bleu-bite qui tourne dans des pubs pour vendre des lave-vaisselle… Et qui s’en vante ! Il ne réalise pas qu’en dépit de tout talent qu’il pourrait avoir - le cas échéant - tourner dans une pub est déjà, en soi, un échec patent, pour sa petite personne évidemment, mais surtout pour l’art, définitivement défait par la toute-puissance du marketing et de l’argent. Sait-il seulement, ce pouf, qu’avant la réclame, les acteurs travaillaient des textes de théâtre ? Et que ces textes racontaient des histoires, peuplaient notre imaginaire et nourrissaient notre âme ?

Aujourd’hui, la capacité la plus triviale à organiser un mariage, à s’habiller en fonction de la mode ou à faire une pâte brisée est récompensée par une émission télévisée, comme s’il agissait de l’écriture d’un monument de la littérature. Davantage, même : on voit moins Le Clézio et Modiano dans les médias que Loana et Moundir. Si ça continue, demain à la télé, on aura Prout le concours du meilleur pet, La meilleure esthéticienne du monde et Rote avec les stars… Rien ne nous sera épargné.

Vous croyez que j’en rajoute ? Et ça, c’est quoi, alors ? Tapez « Toddlers and Tiaras » sur Gogol pour voir. Merci Endemol.

Même nos jeunes terroristes participent à cette course à la célébrité, au lieu de servir leur cause en martyrs silencieux. Les jeunes vont-ils si mal ? Y en a-t-il encore un seul dans ce pays qui pratique un loisir - le chant, la couture ou la confection de bombes - pour le plaisir, et pas d’abord pour devenir une vedette ?



Si vous avez des enfants, je vous implore de les tenir éloignés de la télévision. C’est notre seule chance de sauver l’humanité - avec une canicule qui tuerait Donald Trump cet été.

Michel de La Teigne

Newsletter :

Me soutenir :

Partager :

 |   |