Toutes les histoires Qui suis-je?


Je vois déjà les défenseurs de François Fillon dénoncer ma misogynie sur BFM TV, parce que je m’attaque à une femme. Alors je vais tout de suite mettre les points sur les i : François Fillon est beaucoup plus coupable que sa femme, et si c’était lui qui était monté dans mon taxi, j’aurais été sacrément plus méchant. Parce qu’un type qui connaît le système parlementaire depuis 40 ans, qui sait exactement par où passe l’argent, et qui en exploite soigneusement toutes les failles pour s’en mettre plein les fouilles, ce type-là est impardonnable. Il doit être jugé, condamné, inéligible à vie et, pire que tout, forcé de trouver un vrai travail pour le restant de ses jours (et privé de retraite parlementaire). A côté, la légèreté de Penelope est presque mimi.



Ce que tout le monde a relevé dans cette affaire, et c’est tant mieux, c’est que Fillon prétend combattre l’assistanat depuis toujours, dit mettre le travail au centre de son projet, veut saboter les systèmes de santé et de solidarité… Et en fait, c’est juste un assisté puissance 10, qui a touché plus d’argent public avec sa femme et ses enfants en dix ans que n’en touche un smicard pendant toute son existence… Pour des emplois fictifs ! Payé trop cher à faire des inaugurations et des discours, passe encore, on a l’habitude en France… Mais payé trop cher à rien foutre ? On veut bien être cons et voter pour vous, messieurs les politiques, mais y a des limites. Est-ce que je donne des leçons de bonnes manières, moi, par exemple ? Faut rester crédible, merde.

Et puis, il y a ce que personne n’a remarqué. La communication du couple Fillon est quand même très curieuse… Et les chaînes d’info en continu, qui glosent 24h/24 - surtout quand elles n’en savent pas plus que nous et qu’il faut meubler - n’en ont rien dit. Depuis 10 jours, j’attends d’entendre les mots sexisme et machisme à la radio, mais rien. A part l’accusation de misogynie débile de FF contre la Canard enchaîné.

Rappelons les faits : qui est titulaire de l’emploi fictif ? C’est Penelope Fillon. Qui est la mieux placée pour expliquer ce qu’elle aurait fait, pendant toutes ces années d’assistanat parlementaire ? C’est Pene, pas François. Mais on ne l’a pas vue une seule fois sur un plateau ou à une tribune. A-t-elle ouvert la bouche ? A-t-elle dit un mot ? Non. Elle s’est juste faite applaudir lors d’un meeting de son mari, les larmes aux yeux, après qu’il a parlé 7 heures. Mais on ne connaît même pas le son de sa voix. Elle est peut-être muette ?

Penelope, rebelle-toi ! Ne sois pas simplement une femme-objet qu’on applaudit.

Apparemment, dans la famille Fillon, l’homme parle et la femme accompagne. Elle décore. On la regarde, on l’applaudit, mais surtout, qu’elle la ferme. Voilà un exemple historique de sexisme, un beau machisme de droite de la part de François, féodal, moyenâgeux, comme son château et sa coupe de cheveux. La version vieille France de l’ispice de counasse, en somme. Et ça accuse le Canard de misogynie pour détourner l’attention !



J’aimerais que Penelope Fillon ait le courage de dire sa vérité au JT de TF1, et de reconnaître les délits orchestrés par son conjoint. Elle est complice, mais ses fautes sont moins graves que celles de son mari, c’est évident. Ses faiblesses paraîtront minuscules, comparées aux méfaits de François… Elle s’en tirera, pourra se reconstruire. Mais surtout, ce sera un bel exemple d’insoumission féminine.

Michel de La Teigne

Newsletter :

Me soutenir :

Partager :

 |   |