Galerie Toutes les histoires Qui suis-je?


D’abord, je tiens à préciser que j’en rajoute un peu. Je fanfaronne, quand je dessine… Mais si ça peut vous rassurer, cette petite peste était trop occupée à emmerder sa mère pour entendre ce que je disais.


Maintenant, sur le fond, je ne renie rien. A la source de mon attitude, il y a une conviction bien ancrée. La voici : à ce stade de l’effondrement écologique, la seule solution radicale consisterait à faire diminuer drastiquement la population mondiale, de façon pacifique, en encourageant les jeunes gens du monde entier à faire moins d’enfants.

Un enfant de moins par femme - je ne cible pas les femmes en particulier, c’est simplement ainsi que le mesurent les démographes, en « enfant par femme » - c’est une empreinte écologique qui redescendrait en-dessous d’une planète en quelques décennies, alors que nous consommons déjà 1 planète et demie aujourd’hui (et consommerons 2 planètes en 2030 selon les prévisions des experts).

Un enfant de moins par femme, c’est aussi l’ouverture d’un chemin vers la décroissance : la seule façon de vivre mieux, de façon plus saine, et de renouer un accord de paix avec la nature.

Un enfant de moins par femme, pas pour toujours, non ! Simplement le temps d’en finir avec le stress écologique intolérable que nous faisons subir à la Terre.

J’avais d’ailleurs déjà évoqué ce sujet ici.

(image-episode)

Newsletter :

Me soutenir :

Partager :

 |   |