Galerie Toutes les histoires Qui suis-je?

Episodes avec Alice: #17  #36  #48  #61  #76  #90  #99  #99  #110  #123  #127  #136 



Je me suis fait avoir comme un bleu… Elle a de la ressource, la gamine : elle arrive à flatter mon égo pour détourner mon attention. Brillante petite teigne.


Du coup, je lui ai tout raconté, en lui faisant jurer sur la tête de Sia de ne rien révéler à sa mère. Je sais que je peux lui faire confiance : vous avez vu ma sœur, non ? Alors dites-moi, quel intérêt aurait Alice à lui parler de mon blog ? Ma sœur s’empresserait de me traiter d’attardé, parce que « ce sont les enfants qui dessinent et racontent des petites histoires ». Ma sœur fait partie de ces adultes qui ne comprennent pas l’intérêt de la bande dessinée. Sa fiction à elle, c’est les Feux de l’amour : derrière ce visage de mégère et ce corps de brute, un cerveau s’embrase et un cœur palpite pour Victor et Nikki Newman. « Ça, c’est de l’art », dit-elle. Mais, vous comprenez, le frangin immature, c’est moi, évidemment !

Revenons-en à Alice, plutôt que de cracher sur cette infâme gorgone. Oh, cyprine ! Alice me lit, maintenant ! Il faudrait peut-être que je veille à ne pas dresser un portrait trop fidèle de sa mère… Mieux vaut barrer ce paragraphe.

Eh oui, elle me lit : figurez-vous qu’elle a trouvé elle-même, en 24 heures, l’adresse de mon blog. Je ne sais pas comment elle a fait, je ne lui avais pas donné les clés… Je lui avais simplement dit que je publiais mes histoires sur internet sous un faux nom… Et le lendemain matin, j’avais un message d’Alice qui trouvait ça « trop swag » d’avoir pour tonton Michel de La Teigne.

Et puis je lui ai dit quelques mots d’Alimatou… Je lui ai expliqué que « mon amoureuse » avait beaucoup de prétendants, parce qu’elle était très belle… Que ce n’était pas gagné. Elle m’a répondu : « T’es pas le plus beau, Tonton… Mais je suis sûr que c’est toi qui la dessine le mieux ! Ça va le faire. » Avec un clin d’œil. Chou, non ?

A l’heure qu’il est, je suis sûr qu’Alice a déjà tout lu… A moins qu’elle n’ait eu la sagesse de s’en garder un peu pour plus tard ? Non, je ne crois pas : ce sont les adultes qui font ça. Les adolescents sont passionnés ; quand un désir les excite, il leur faut tout, tout de suite. Par Montaigne ! Je m’attends à une avalanche de questions sur le sens de la vie, mon opinion sur la mort, les vocables anciens que j’aime à employer et certains jeux de mots obscurs…


Tiens, regardez, tandis que je termine ce billet, voilà ce qu’elle m’écrit : « J’ai regardé les vidéos des Inconnus que tu cites tout le temps, c’est orgasmique ! » Orgasmique. Je vais vraiment avoir des problèmes avec ma sœur… Tata Nicole*, viens-moi en aide !


*Cf. l’épisode 123 : https://micheldelateigne.fr/123

Newsletter :

Me soutenir :

Partager :

 |   |